Aller au contenu principal
 info@ccpac.be    071 84 05 67

Danse

Soirée "Interdite aux parents" 6-12 ans

  • surprise
Date(s)
Heure de début : 18h00
Heure de fin : 20h00
Prix
Entrée libre
Adresse
Centre culturel
Place de Liberchies 5
6238 Liberchies


Les parents bougent de là pour laisser les enfants démarrer leur propre fête!.
En warm up, un danseur professionnel de l'équipe de Alter studio, chauffera  le dancefloor!
Et ce n'est pas tout : S'ils le souhaitent, les enfants peuvent venir apprêtés! (accessoires , tenues extravagantes…)

Pendant ce temps, les adultes et les enfants de moins de 6 ans iront voir ailleurs si j'suis.

Type de programmation

Étiquettes

avec Alter'Studio
Conditions
Âge : Enfants de 6 à 12 ans accomplis

Danseuse Bulle

  • Art&Smile
Date(s)
En soirée, dès que le jour se couche ...
Prix
Gratuit
Adresse
Centre culturel de Pont-à-Celles
Place de Liberchies 5
6238 Liberchies

Cinq ans !!!

Cela se fête !

Et puisque l'anniversaire de votre Centre culturel coïncide avec les fêtes de fin d'année, quoi de mieux qu'une boule de Noël raffinée et originale ?

Venez découvrir cette Danseuse Bulle 

 

Type de programmation

Intervenant: Art & Smile

Danse Collectif FRAGMENTER

  • bois des manants
Date(s)
à partir de 14h00
En cours d'élaboration
Prix
Adulte (+ 18 ans) : 15 €
Moins de 18 ans: gratuit
Adresse
Chaussée de Viesville
6230 Viesville (Pont-à-Celles)
Inscription
Delphine Jenicot

Dans le cadre des "Notes Boisées"

"Le collectif Fragmenter est né de la rencontre entre quatre danseurs aux carrières très différentes. Nous venons interroger les liens, les héritages et les transmissions entre nos danses contemporaines, classiques et jazz swing. La danse construit ainsi une histoire entre les corps : nous en sommes les fragments."

Mais qui sont ces fragments ?

Grégory Gaillard

Grégory Gaillard

En 1992, à l’âge de 11 ans, Grégory Gaillard entre à l’École de danse de l’Opéra national de Paris. Il intègre la compagnie du Ballet à 18 ans. Après plusieurs années consacrées à sa passion du classique, il aborde le registre contemporain avec des chorégraphes tels que Boris Charmatz, Merce Cunningham, William Forsythe, Wayne McGregor ou encore Benjamin Millepied.

En 2013, il crée et chorégraphie une pièce contemporaine « En attendant l’année dernière », présentée lors de la soirée « Les danseurs chorégraphes » pour quatre spectacles à l’Opéra Bastille.

En 2015, à la demande de l’Institut Français, lors de la COP21, il crée une performance à Düsseldorf sur le thème de l’eau où il dirige 300 adolescents.

En 2017, il assiste le célèbre chorégraphe Saburo Teshigawara pour sa création «Grand Miroir». En 2019, il chorégraphie une pièce pour les danseurs des Opéras Nationaux du Caire et de Paris à l’occasion du 150ème anniversaire du canal de Suez. La même année, il est nommé Maître de Ballet de l’Opéra National de Paris.

Laurence Laffon

Laurence Laffon

 

 

 

Laurence Laffon commence la danse à Albi, dans le Sud de la France, avant de rejoindre l’École de danse de l’Opéra national de Paris en 1990. Elle est ensuite admise dans le corps de Ballet de l’Opéra et deviendra « Sujet ».

Durant 23 années, elle participe aussi bien aux grands ballets classiques comme Le Lac des cygnes, Giselle, La Bayadère, qu’aux œuvres néoclassiques de G. Balanchine ou J. Robbins, mais aussi aux pièces des chorégraphes de la modern et postmodern dance tels M.Cunningham ou T. Brown, et contemporains en travaillant avec P. Bausch, J. Kylian, W. Forsythe, A.T. De Keersmaeker, M. Marin, B. Charmatz ou encore C. Pite.

Depuis 2018, elle a repris des études à l’Université de Paris 8 au Département Danse où elle obtient le grade de Master en 2019.

Elle est également, depuis janvier 2021, professeure à l’École de danse de l’Opéra national de Paris

 

 

 

 

 

 

 

Clinton Stringer

Clinton Stringer

 

Clinton Stringer est né et a grandi en Afrique du Sud. Après y avoir obtenu un diplôme en arts, il s’installe en Belgique pour suivre les cours de danse de P.A.R.T.S.  En 2000, Clinton rejoint la compagnie Rosas d’Anne Teresa De Keersmaeker. Pendant 9 ans, il est impliqué dans de nombreuses créations et reprises de pièces, comme « Rain » ou « Drumming ». En 2011 et 2014, il participe à la reprise de « Rain » à l'Opéra de Paris.

Il participe également à des projets de danse indépendants, comme Dancesmith (2013) avec Mark Lorimer et Cynthia Loemij ; Volcano (2014), ou Can't Take it With You (2017) avec Liz Kinoshita ou encore Gerhard Richter (2017) avec Mårten Spångberg.

Clinton enseigne dans des masterclasses Rosas chez P.A.R.T.S., ainsi qu’à l'Opéra de Lyon, à l'Opéra de Paris, à la Danish National School of Performing Arts et à l'Université des Arts (Philadelphie).

En 2019, il devient chorégraphe pour le « West Side Story » à Broadway, chorégraphe assistant avec Anne Teresa de Keersmaeker durant le processus d'audition et de création de la pièce.

 

 

 

 

 

 

Emmanuelle Pottier

Emmanuelle Pottier

Emmanuelle Pottier a débuté sa formation dans la danse modern jazz à l'âge de 11 ans. Elle pratique jusqu'à ses 21 ans, moment où elle décide de se diriger à Paris vers d'autres formes d'arts et de travailler d’autres formes de mouvements, au travers des arts martiaux et du kung fu en particulier.

Et c'est en s'installant à Bruxelles qu'elle renoue avec ses premières amours de la danse par la rencontre avec les danseurs et musiciens de la scène swing bruxelloise. Ils vont alors développer différentes troupes de danse et de performance, les « Jazz Maniacs » en lindy hop, les « Harlem on a Saturday night » et les « Jannekes », en solo Jazz charleston. En 2019, ils représentent Bruxelles en compétition « Team City Battle » de la Savoy Cup (festival international de danse Swing, Montpellier).

En parallèle des performances, Emmanuelle enseigne les danses swing dans le cadre du festival Django Reinhardt de Liberchies (Wallonie).

Elle monte aussi avec le violoniste Livio Luzzi un collectif musicien/danseur dénommé Mr&Mrs Hop pour l’organisation et l’animation d’évènements jazz swing et avec le guitariste Romain Verwilghen la « Jazz Room 280 », laboratoire bruxellois d’expérimentations et d'improvisations entre musiciens et danseurs. A cette occasion, Romain compose un blues pour Emmanuelle, chorégraphié par Grégory Gaillard.

Thomas Frand

Thomas frand

Compositeur, arrangeur et multi-instrumentiste, Thomas Frand signe le paysage sonore de cette création.

Saxophoniste de formation et musicien touche-à-tout, il a composé ou arrangé des musiques pour des ensembles variés, du solo au big-band. 

Formé aux musiques à improviser et à l'écriture au conservatoire de Strasbourg, il est installé à Bruxelles depuis 2012. Les musiques à danser sont depuis longtemps un fil conducteur de ses créations.
On a pu entendre sa musique sur de nombreuses scènes et festivals à travers l'Europe, des clubs confidentiels à l'auditorium de Radio France, en passant par le festival Django@Liberchies.

Type de programmation

Étiquettes

Conditions
à définir

Biodanse

Venez prendre le temps de vous reconnecter à votre corps et à vos émotions à travers le mouvement et la danse contemporaine (sans prérequis).

S'abonner à Danse